Pardon & Fils Depuis 1820

L’Art et la Passion du Vin depuis 1820

Il faut être humble et passionné pour le travail de la vigne et du vin. Le temps joue sa partition, et nécessite des années de labeur pour mener à bien chaque projet. De génération en génération nous appliquons une méthode simple mais efficace sur le long terme, celle de l’observation, puis de l’action réfléchie qui nous permet de gérer durablement notre vignoble et de produire des vins fins, élégants, authentiques et typiques de chaque appellation.

La preuve en est, le Domaine Pardon dispose de vieilles vignes, de plus de 80 ans dont certaines sont plus que centenaires et produisent, encore de nos jours, de petites grappes concentrées pour élaborer nos meilleures cuvées, très souvent récompensées au plus grands concours des vins français et internationaux.

L’analyse rétrospective du vignoble démontre que notre cépage emblématique, le Gamay Noir à jus Blanc, s’adapte uniquement sur les sols arides et sablonneux, que nous rencontrons sur les coteaux granitiques et pentus de notre région au climat tempéré. Dans ces conditions optimales, il exprime toutes les caractéristiques propres à chacun de nos Crus, du vin fruité et souple à un vin plus charnu, corsé et structuré.

Avec un seul et unique cépage, nous offrons une telle diversité de goûts et de sensations, que chacun y trouvera son compte.

Culture des vignes :

Plantations : en Beaujolais-Villages et Crus du Beaujolais, nos choix se portent sur des plantations à haute densité : 8.000 à 10.000 pieds par hectare, et sur lesquelles, en période hivernale, nous pratiquons une taille très courte appelée « Gobelet ». Ce procédé limite le nombre de grappes par cep et permet d’obtenir des raisins sains, dont les peaux épaisses offrent une meilleure résistance aux intempéries et aux maladies.

Au regard du Mode de Culture, nous estimons que la lutte raisonnée nous semble à ce jour la plus adéquate pour notre vignoble et à la fragilité de notre cépage en réponse aux caprices, et parfois aux excès, de la météo.

La maîtrise du rendement se poursuit également avec les travaux de printemps et d’été :

  • Ébourgeonnage : l’action d’ébourgeonner consiste à supprimer certaines pousses indésirables, ou en trop, sur les sarments après le débourrement de la vigne. La période d’intervention : de la mi-avril à fin mai.
  • Relevage : Primitivement la vigne est une liane, si nous ne l’entretenons pas elle reprend vite son instinct naturel. À chaque cep, nous rassemblons et relevons les rameaux à la verticale, puis pour les vieilles vignes nous attachons ceux-ci avec un lien en osier, pour les plus jeunes nous les rangeons entre deux fils maintenus par des agrafes. Le relevage s’effectue manuellement. La période d’intervention : en juin.
  • Traitement : La vigne, comme la majorité des plantes de culture, se montre sensible aux maladies qu’il faut prévenir ou combattre pour récolter des raisins de qualité. Nous observons avec soin nos parcelles et utilisons les traitements que, lorsque ceux-ci sont nécessaires afin de respecter l’environnement.
  • Cisaillage : opération manuelle pour « former » le cep et concentrer la sève et les nutriments dans les baies de raisins sans abîmer les grappes. La période d’intervention : environ 3 à 4 passages dans chaque vigne de fin juin à fin Juillet. Nous ne pratiquons pas le rognage mécanique.
  • Vendange en vert : en cas de rendement trop élevé sur les jeunes vignes nous pratiquons la vendange en vert au moment de la véraison (courant Août). Il s’agit de réduire la quantité de raisin par cep en coupant les grappes entassées (pour éviter les maladies) ou les moins mûres.

La vinification …

La vinification demande non seulement de la connaissance et de la technique, mais également un sens aigu de l’olfaction et de la dégustation à chaque étape de la transformation du jus en vins.

Le Rôle du « Wine Maker » est donc primordial, et au Domaine Pardon tout passe par l’œnologue de la Famille : Eric Pardon.

  • Toute la récolte s’effectue manuellement dès la maturité optimale des raisins puis nous opérons un tri avant l’encuvage afin d’écarter les baies abîmées ou encore vertes.
  • Nous vinifions chaque parcelle séparément dans des cuves de 35 à 75HL maximum, et pratiquons une vinification semi-carbonique : cuvaison des baies intactes de raisin non foulé, produisant une fermentation intra-cellulaire qui accentue l’extraction de tous les arômes intenses du fruit.
  • La durée de macération dépend de la structure recherchée dans le vin. Pour le Beaujolais Nouveau il suffit de 4 à 6 jours alors que pour les Crus il faut compter environ de 8 à 12 jours en fonction du millésime.
  • Ensuite vient le tour des pressurages, nous utilisons un pressoir pneumatique à cet effet.
  • Toutes nos cuvées en Beaujolais et Crus du Beaujolais terminent leur fermentation malolactique afin de rendre les vins souples et agréables en bouche en transformant l’acidité malique en lactique.
  • L’un des points qui nous semble le plus important pour l’élaboration des vins francs, fruités, harmonieux, fins et élégants, outre la propreté du matériel vinicole, est la maîtrise des températures.

Partenariat

Depuis des dizaines d’années nous suivons, en partenariat, quelques domaines situés sur les meilleurs coteaux et possédant des terroirs typiques dans l’appellation concernée.

La rigueur dans le suivi du vignoble et de la vinification est le maître mot.

Séléction

Au service de notre clientèle de plus en plus exigeante, nous sélectionnons également des vins d’un bon rapport qualité-prix en provenance de régions limitrophes : La Bourgogne, la Vallée du Rhône et même plus au sud pour les amateurs de vins plus « chaleureux » et gorgés de soleil.

Suivez-nous sur Facebook Rejoignez-nous

Pardon & Fils La Chevalière
69430 Beaujeu
FRANCE
Tél : 04.74.04.86.97 Fax : 04.74.69.24.08

Horaires d'ouvertures : Lundi au vendredi
8h00 - 12h00 / 13h30 - 18h00 Samedi sur rendez-vous 9h00 - 12h00

Pardon & Fils Depuis 1820